Rechercher

SPIRULINE ET SPORT

Spiruline et sport 

Extrait de la thèse présentée pour l'obtention du titre de docteur en pharmacie, diplôme d'état - Audrey Manet

"Grâce à la spiruline, le sportif se protège des dommages du stress oxydant, améliore son endurance, et ses performances. Lors d'un entraînement, le sportif se fatigue moins vite et récupère plus vite"

Pratiquer une activité physique modifie les besoins nutritionnels, notamment en glucides source d’énergie pour le muscle, mais aussi en micronutriments (vitamines et minéraux). 

Ces besoins sont généralement comblés par l’augmentation du volume des repas chez le sportif. Le sport entraîne déséquilibres électrolytiques, hydriques et énergétiques.

Les hypokaliémies entraînent des crampes musculaires favorisées par l’hypersudation qui fait perdre des ions sodium et potassium ainsi que des accumulations de métabolites dans les muscles tels que l’acide lactique ou des enzymes tels que les CPK, LDH, entraînant douleurs, et contractures qui peuvent aller jusqu’à la tétanisation du muscle, mais aussi des désordres hydro-électrolytique qui entraînent crampes gastriques, nausées…

Les vertus de la spiruline pour le sportif sont connues depuis l’Antiquité ‒ l’empereur Montezuma en donnait à ses soldats pour qu’ils parcourent des centaines de kilomètres et lui rapportent du poisson.

D'un point de vue purement théorique, par sa composition en fer, dont les besoins sont 4 à 5 fois supérieurs chez le sportif (le fer est le noyau central de l’hémoglobine qui permet de transporter l’oxygène dans l’organisme), en acides aminés ramifiés (leucine, isoleucine, valine, anabolisants utiles pour la prise de masse musculaire), vitamines B1, B6, B12 pour la récupération et la restitution des muscles et tendons, vitamines liposolubles, oligo-éléments (sélénium, cuivre, magnésium, manganèse ), enzymes antioxydantes (SOD) contre le stress oxydatif important lors d’un effort sportif font de la spiruline un complément alimentaire complet pour le sportif

C'est aussi la seule plante comestible qui contient du glycogène directement disponible pour le muscle ralentissant l’apparition de fatigue musculaire, et un pigment la phycocyanine qui a une activité antiCOX-2.

Ainsi, la spiruline améliore la fatigue musculaire du sportif, améliore l’endurance, diminue les crampes, les muscles sont mieux oxygénés, et est anabolisante.



Quelques études sur l'utilisation de la spiruline chez le sportif existent :


- Une étude en double aveugle comprenant 9 sportifs modérés en bonne santé faisant 2 footings de 45 min par semaine, la moitié prend 6 g de spiruline par jour pendant 4 semaines et l’autre moitié un placebo (65).

Après un mois, ils courent sur un tapis roulant pendant 2 heures à 70 % de leur VO2 max puis font un sprint à 95 % de leur VO2 max jusqu’à épuisement.

Le temps pour arriver à l’épuisement est significativement plus élevé pour les sportifs ayant pris de la spiruline et le temps de récupération est plus faible 2,05 ± 0,68 min contre 2,70± 0,79min dans le groupe placebo soit une augmentation de 25 %.



La spiruline permet donc une meilleure récupération après un effort physique intense et augmente le temps avant d'arriver à l'épuisement.

La spiruline est donc importante dans la préparation, durant l’effort et dans la récupération.

De plus, les oligo-éléments, minéraux et enzymes de la spiruline permettant de tamponner les lactates (18) au fur et à mesure de leur production, diminuant les douleurs musculaires ; et permettent une réabsorption des lactates dans le cycle de Krebs par stimulation de la lactate-déshydrogénase produisant ainsi 34 molécules d’ATP par molécule d’acide lactique et ainsi de l’énergie pour poursuivre l’effort. 



La spiruline même sur une courte durée diminue l’hyperlipidémie et surtout l’hypertryglycéridémie chez les jeunes sportifs après un repas riche en graisse. 

Et concernant l’état oxydatif au repos et post effort la spiruline diminue l’oxydation des glucides de 10 % et augmente l’oxydation des lipides de 11 % ainsi que la concentration en glutathion.

Ces deux augmentations contribuent à améliorer les performances sportives car pour fournir un effort physique, il faut tout d’abord l’oxydation des glucides qui proviennent des stocks de glycogène pour fournir de l’énergie puis l’oxydation des lipides pour prolonger l’effet et épargner les réserves de glycogène quand elles sont au plus bas. 

Ainsi la spiruline augmente la performance à l’exercice, l’oxydation des graisses, la concentration en glutathion et atténue la peroxydation lipidique due à l’activité physique mais les mécanismes restent à étudier. 

- 16 étudiants ont participé à une étude en double aveugle 7,5 g de spiruline pendant 3 semaines vs 7,5 g de protéines de soja, après 3 semaines ils courent 30 minutes sur un tapis roulant. Les résultats montrent une baisse significative de la concentration de MDA (56,21 à 50,37 nmol/l), métabolite de la peroxydation des phospholipides et 1 ersigne des dommages oxydatifs engendrés par la consommation excessive d’oxygène. Ils montrent une augmentation significative de la SOD, et de la glutathion peroxydase (GPx), deux enzymes puissantes pour réparer les dommages liés au stress oxydant.

De plus, ils observent une diminution de la lactate déshydrogénase, cette enzyme du sarcoplasme du muscle squelettique qui élimine l’acide lactique produit par la consommation de glucose anaérobie.

Un taux élevé de LDH indique des blessures des muscles squelettiques, la spiruline permet une baisse de 20 % de la LDH. La CPK est un autre marqueur des dégâts musculaires, son taux diminue de 29 % dans le groupe spiruline mais de manière non significative.

Enfin le temps d’épuisement est augmenté dans le groupe spiruline (713 à 765 secondes). Cette étude confirme le rôle de la spiruline dans la protection des dommages du stress oxydatif, et l’amélioration des performances physiques avec une meilleure résistance à l’effort prolongé (66).

Chez le sportif la posologie est de 3 à 4 g de spiruline afin de couvrir les besoins mais cette posologie peut facilement être doublée voire triplée en fonction de l’intensité de l’activité, de la volonté de performance, cette posologie doit être augmentée progressivement afin de limiter les désordres digestifs.

Grâce à la spiruline, le sportif se protège des dommages du stress oxydant, améliore son endurance, et ses performances. Lors d'un entraînement, le sportif se fatigue moins vite et récupère plus vite. De bons retours à la pharmacie encouragent à conseiller des cures de spiruline aux sportifs.   


Crédit photo : Freepik.com





NOTRE FERME

Adresse : 2 chemin des issarts
83830 Callas

NOUS CONTACTER

Tél : 06 82 53 54 21

E-mail :  spirulinedecallas@gmail.com

NOUS RENCONTRER

Vente à la ferme toute l'année sur rendez-vous et visites possibles de Mai à Septembre

RETROUVEZ NOUS AUSSI SUR
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

Ce site contient des conseils et informations qui concernent la santé. Son contenu ne saurait engager la responsabilité de son créateur. Seul un médecin ou un spécialiste est habilité à évaluer votre état de santé. 

© 2020 par Spiruline de Callas

0